Categories

Accueil > Mots-clés > Relations internationales

Relations internationales

La conception moderne des relations internationales a connu son apogée après la deuxième guerre mondiale dans la vague de décolonisation qui voit se créer des dizaines de nouveaux états. L’ONU était alors au cœur de cette nouvelle architecture qui s’appuie sur des États souverains, seuls sujets et objets du droit international.

Ce système va entrer en crise par l’action de mouvements transnationaux qui refusent le principe de la « non-ingérence » dans les affaires des « États souverains » et surtout par l’entrée dans une phase de mondialisation à partir des années 1980 et 1990. Dans les années 1960 et 1970 émergent des mouvements et des ONG qui prônent l’ingérence sur la question des droits de l’homme ou sur l’urgence humanitaire et environnementale. La mondialisation néolibérale des décennies suivantes et la vague de déréglementation qui l’accompagne va confronter les États à la spéculation financière et monétaire et au poids toujours grandissant des entreprises multinationales.

Nous sommes aujourd’hui dans une période de transition, marquée par l’instabilité des relations internationales après la fin du monde bipolaire et l’émergence récente de nouvelles « grandes puissances ». Les États continuent à jouer un rôle majeur, y compris sur les questions économiques, comme nous l’avons vu lors de la crise bancaire de l’automne 2008, mais ils ne sont plus les seuls acteurs dans la gestion des affaires du monde. Le mouvement altermondialiste qui a émergé dans la dernière décennie pourra y porter les exigences des peuples sur le plan social, démocratique et environnemental.

Voir sur Attacpedia